Vente de la Louisiane

Aujourd’hui un simple État américain, mais jadis, la Louisiane couvrait une partie immense du continent nord-américain.  Qu’est-ce qui a donc poussé Napoléon 1er à se départir de cette terre et de la vendre aux États-Unis? Pour mieux apprécier l’importance de cette transaction, commençons avec un court historique du développement de la Louisiane.
L’aventure louisianaise commence en 1682 lorsque René-Robert Cavelier de La Salle explore le cours de la rivière Mississipi jusqu’à son embouchure. Il baptise ce large bassin hydrographique Louisiane en l’honneur du roi Louis XIV.
Cependant, ce n’est qu’en 1699 que commencent les efforts de colonisation avec la fondation de la ville de Biloxi par Pierre Lemoyne d’Iberville.  À l’époque, le territoire de la Louisiane couvrait les États actuels de l’Arkansas, du Dakota du Sud, Dakota du Nord, de l’Iowa, du Kansas, Missouri, Montana, Nebraska et de l’Oklahoma. En 1718, la ville de la Nouvelle-Orléans est fondée par Jean-Baptiste Lemoyne de Bienville. Plusieurs années plus tard, en 1762, la France, après avoir perdu la guerre de Sept ans, cède la Louisiane à l’Espagne.  Beaucoup d’Acadiens expulsés de chez eux sont accueillis en Louisiane avec l’autorisation des autorités espagnoles. En 1800, la Louisiane est restituée à la France par les Espagnols. Le 3 mai 1803, Napoléon vend la Louisiane aux Etats-Unis pour 15 millions de dollars.  Mais pourquoi cette vente ? Pour la simple raison que Napoléon avait besoin de fonds rapidement pour financer sa guerre contre l’Angleterre. Il fit procéder, par ailleurs, à la signature de l’acte de vente sans obtenir l’assentiment de l’Assemblée nationale, qui aurait fort probablement refusé que la France se départisse d’un si important territoire. Et fait à noter, sur les 80 millions transigés, 20 millions étaient destinés au compte personnel de Talleyrand. L’on peut penser que tout cet argent contribua en partie aux succès de Napoléon, alors qu’il s’imposa en l’Autriche, en Prusse et sur une partie importante de l’Europe. Les Etats-Unis, de leur côté, tout en s’endettant, firent probablement l’achat du siècle…

Ma suggestion de lecture :

LE ROMAN DE LA LOUISIANE
Auteur : Jacqueline MONSIGNY et Edward MEEKS
Éditeur : Éditions du Rocher
Paru : 30 juin 2011
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub), Amazon.fr (kindle), Amazon,ca (kindle), Numilog (ePub, pdf), Archambault (ePub), Kobo, Nook

Résumé :

Ah ! la Louisiane française… Un espace immense, conquis au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Un vaste empire s’étendant du golfe du Mexique jusqu’au Canada. Un véritable pays, de langue et de culture françaises, en plein coeur du continent nord-américain. Mais pourquoi Bonaparte a-t-il donc vendu la Louisiane à la jeune Amérique en 1803 ?! Coin de paradis, terre maudite ou  » cadeau  » empoisonné ? Dans tous les cas, quel destin exceptionnel que celui de ce territoire convoité, creuset des peuples et des cultures ! Embarquez à bord des steamers, ces authentiques bateaux à roue qui sillonnent le légendaire Mississippi, et remontez le temps ! Aventures amoureuses et guerrières ; exploration et conquête d’une nature sauvage, imprévisible et hostile; choc des civilisations, drame de l’esclavage et guerre de Sécession ; personnages hauts en couleur, tels Mark Twain, Talleyrand, Thomas Jefferson, le chef amérindien Grand Soleil, les frères Le Moyne et tant d’autres…
Entre épopée historique et anecdotes insolites, voici le fascinant roman de la Louisiane française !






Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *