Bataille de Little Big Horn

Considérée comme l’une des plus importantes batailles de l’histoire des Etats-Unis, la bataille de Little Big Horn est un épisode de la guerre des Black Hills (les autorités américaines voulaient s’approprier les Black Hills car de l’or y avait été retrouvé).  Les Sioux et leurs alliés, avec leurs têtes Sitting Bull, chef Lakota (ci-contre) renommé et très respecté, désirent absolument préserver ces terres gagnées aux dépens des Cheyennes en 1776.  C’est dans ce contexte explosif, que les Sioux décident de se préparer à l’arrivée imminent du lieutenant-colonel George Armstrong Custer. Cette bataille se déroule les 25 et 26 juin 1876 près de la rivière Little Big Horn. Elle commence avec l’arrivée des troupes américaines.  Custer divise son armée en trois corps distincts. Mais les Sioux sont prévenus et sont prêts. Ils attendent les américains de pied ferme.  La bataille commence alors que l’un des trois groupes de Custer attaque le village en tuant des femmes et des enfants. Les Sioux ripostent immédiatement à cette agression. Le groupe dirigé par le major Reno, est bientôt débordé. Les hommes trouvent refuge dans un sous-bois auquel les Autochtones mettent le feu. Le reste de l’armée de Custer n’arrive pas en renfort. Reno sonne la retraite. Les Sioux, délaissant Reno et ses hommes, aperçoivent Custer (ci-contre) et ses hommes se diriger vers le village. Custer en apercevant les nombreuses tentes, réalise qu’il aura à faire à plus fort qu’il ne le pensait. Il positionne ses hommes autour du village. Mais bientôt les Sioux attaquent à partir du village. Ils utilisèrent une stratégie qui contribua à prendre le groupe dirigé par Calhoun en tirs croisés qui décimèrent les américains.  Retranchés sur une colline, les survivants de la troupe de Custer furent décimés par une attaque des amérindiens qui continua jusqu’au lendemain matin.  Les restes des troupes de Custer opèrent un repli et quittent les lieux. Suite à l’anéantissement des forces américaines, les Sioux et les Cheyennes se retirent quand ils apprennent l’approche d’une colonne dirigée par le général Terry. Durant la bataille, les deux principaux chefs des forces en présences trouvent la mort. Il s’agit de Custer et du chef Cheyenne Lame White Man.  Cette bataille eut un effet effroyable dans l’opinion publique américaine. En effet, elle est à l’origine du massacre de Wounded Knee en 1890.

Suggestion de lecture :

LA DERNIÈRE CHARGE : UN FRANÇAIS À LA BATAILLE DE LITTLE BIG HORN
Auteur : Jean-François LE TEXIER
Éditeur : L’Harmattan
Paru : 1er décembre 2008
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePUB), Amazon.fr (kindle), Numilog (ePUB, Pdf), Archambault (ePUB), Leslibraires.ca (ePUB, Pdf), Kobo

Résumé :

Angleterre, février 1876, Louis de Serk apprend que sa soeur Elena a été enlevée par les Indiens sioux dans le Nord-ouest des Etats-Unis. Parti à sa recherche, de Serk suit la piste depuis New York jusqu’à Chicago, Denver puis Deadwood, où il croise le chemin de Wild Bill Hickock et Calamity Jane. Il réussit à s’engager comme officier dans le 7e de cavalerie commandé par un héros de la guerre de Sécession : George Armstrong Custer.
Au coeur des paysages sauvages de l’Amérique du XIXe siècle, un grand roman d’aventures où s’affrontent deux conceptions du monde.






Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *