L’assassinat de Socrate

L’ASSASSINAT DE SOCRATE
Auteur : Marcos CHICOT
Éditeur : Plon
Paru : 14 juin 2018
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub), Amazon.fr (kindle), Amazon.ca (kindle), Numilog (ePub), Renaud-Bray (e¨Pub), Leslibraires.ca (ePub), Kobo, Nook

Résumé :

Grèce, Vème siècle avant J.-C.

À l’heure où la guerre du Péloponnèse fait rage, et où Sparte et Athènes se déchirent, l’oracle de Delphes fait une énigmatique prédiction : Socrate sera tué par  » l’homme au regard le plus clair « .

Au gré des caprices du destin et des tours que les dieux aiment jouer aux hommes, deux familles que tout oppose – celles de Persée l’Athénien et du Spartiate Ariston – vont se retrouver étrangement liées.

Croisant Périclès, Euripide, Aristophane, Platon et surtout Socrate – le penseur dont la vie et la mort nous fascinent depuis des siècles et dont la philosophie nous inspire tant –, Marcos Chicot nous entraîne dans une époustouflante épopée, un récit à la fois haletant et captivant.

Le rabbin de Salonique

LE RABBIN DE SALONIQUE
Auteur : Michèle KAHN
Éditeur : Éditions du Rocher
Paru : 15 avril 2017
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub), Amazon.fr (kindle), Amazon.ca (kindle), Numilog (ePub, Pdf), Archambault (ePub), Leslibraires.ca (ePub, Pdf), Kobo, Nook

Résumé :

En 1941, les blindés allemands investissent Salonique, jadis surnommée la Jérusalem des Balkans « . Deux ans plus tard, 45 000 Juifs, soit 95 % d’entre eux, sont acheminés vers les camps de la mort. Le Grand Rabbin de Salonique avait la charge de veiller au respect des ordres de l’occupant au sein de sa communauté. A-t-il livré les siens aux nazis pour  » sauver sa peau  » et celle de ses proches, comme on l’a prétendu de manière injurieuse, ou au contraire s’est-il sacrifié en espérant les protéger ? Qui fut Zvi Koretz ? Un traître ou un héros ? Michèle Kahn réhabilite ce personnage complexe et fascinant, dont le courage, dissimulé derrière une apparence de froideur, le conduira au camp de Bergen-Belsen, puis dans le Train perdu, enfin à la mort. Dans le procès post mortem qu’on lui a intenté, elle voit une tragédie grecque et une insulte à la fraternité humaine. Un paradoxe déchirant qui illustre l’aveuglement des hommes dès lors que l’amour ne les unit plus. »

Les enfants d’Athéna

LES ENFANTS D’ATHÉNA
Auteur : Evelyne BRISOU-PELLEN
Éditeur : Hachette / Livre de poche
Paru : 19 juin 2002
Format : Papier
Genre : Jeunesse (9-12 ans)
Disponible : Decitre, Amazon.fr, Amazon.ca, Renaud-Bray, Leslibraires.ca

Résumé :

La Grèce, Ve siècle avant Jésus-Christ. Daméas, Néèra et Stéphanos sont frères et sœurs et vivent à Athènes avec leurs parents. Mais ceux-ci sont assassinés. Les enfants prennent alors la fuite, se souvenant des paroles de leur père : « S’il nous arrive quelque chose un jour, partez rejoindre Gorgias ». Mais qui est Gorgias ? Et qui sont ces hommes à leurs trousses ?

(Résumé tiré du site Takalirsa)

La tentation de Marathon

LA TENTATION DE MARATHON : DE L’APOGÉE AU CRÉPUSCULE DES PERSES
Auteur : Jean-Marie Pinçon
Éditeur : Éditions l’Harmattan
Paru : 2 janvier 2017
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub)

Résumé :

Cinq cents ans avant J.-C., le prince Dariav monte sur le trône et fait de la Perse le plus grand empire jamais vu dans l’Antiquité. Intelligent, il gouverne avec sagesse et développe le commerce dans les provinces qu’il contrôle grâce à un réseau de communications entièrement nouveau. S’appuyant sur une armée de métier, il butera cependant sur quelques obstacles. Il ne parviendra pas à dominer les Scythes ni à vaincre les Grecs.
À la fin de son règne, la défaite de Marathon remettra en cause la domination des Perses sur le monde. D’une actualité parfois troublante, ce roman met en scène ce long règne, théâtre d’intrigues inédites sur fond d’histoire.

La tombe d’Aristote aurait été découverte

Une découverte archéologique a été faite récemment en Macédoine. Plusieurs archéologues s’entendent pour affirmer que la tombe du célèbre Aristote aurait été retrouvée. aristoteLongtemps, l’on pensait que le lieu d’inhumation de cet homme se trouvait à Chalcis (Chalkida  aujourd’hui) car il était décédé précisément dans cette ville grecque.  Mais, il semble, que ses cendres auraient été ramenées à Stagire, la ville de ses origines.  Et c’est dans les ruines de cette ville antique que les archéologues croient que l’on pourrait retrouvé l’emplacement de sa tombe.
Aristote, est un philosophe grec né en Macédoine en 384 et décédé en 322 avant J.C. est l’un des philosophes les plus importants de l’Antiquité. Il est en effet, le seul à avoir abordé tous les aspects de la vie dans ses écrits.  Il fut, pendant près de vingt ans le discipline de Platon à l’Académie fondée par ce dernier. Par la suite, il devint le précepteur d’Alexandre le Grand. Après quelques années, il revint à Athènes où il stagirefonda une école, le Lycée.  Dans cette institution, il enseignait bien entendu la philosophie. Le matin, les cours étaient réservés aux initiés, tandis que ceux de l’après-midi pouvaient accueillir toutes les personnes intéressées.  En -327, Alexandre le Grand fit exécuté un neveu d’Aristote.  Il prit ses distances d’Alexandre à partir de ce moment. Lorsque ce dernier meurt, Aristote fuit Athènes par peur des représailles de certains qui jugent qu’il manque de piété.  Il se retire à Chalcis avec sa famille et meurt l’année suivante.

 

Aspasie, une féministe de l’Antiquité

Née en -470 en Asie mineure à Milet et décédée en -400, Aspasie est une hétaïre (courtisane) grecque.  Il semble, d’après Plutarque, qu’elle aie tenu une maison close de grande classe.  Ayant reçu une très bonne éducation, cela faisait d’elle une véritable attraction.  En effet, beaucoup d’hommes fréquentaient son commerce. Femme cultivée et intelligente, elle fut très admirée par les hommes illustres de son temps.  À titre d’exemple, elleaspasie comptait Socrate parmi ses admirateurs.  N’étant pas athénienne de naissance, Aspasie put vivre sa vie en toute liberté. Contrairement aux autres femmes, elle n’était pas astreinte au foyer familial.  Elle participait, tel un citoyen, aux débats publics. Un peu plus tard, elle fit la connaissance de Périclès, homme politique très en vue à l’époque.  Elle devint sa compagne. Périclès divorça de sa première femme pour en faire sa concubine officielle.  Il voulait l’épouser mais cela était impossible.  En effet, Milet, la ville d’origine d’Aspasie, ne détenait pas le droit d’épigamie (un droit dévolu par Athènes et qui permettait aux citoyens d’une ville de contracter mariage en dehors des murs de leur ville). Elle eut un fils de Périclès, Périclès le Jeune.  Il est certain qu’elle a su influencer la politique athénienne de sont temps, de par sa relation avec Périclès. Certains ont même avancé l’hypothèse qu’elle ait convaincu son amant de ne pas attaquer Mpericlesilet, avec laquelle, Athènes était en guerre. Très influente, cette notoriété avait tout de même un prix.  Elle fut condamnée par la population pour son style de vie.  On lui attribua les premières défaites militaires de Périclès.  La mort de ce dernier en -429, ne lui fit pas perdre son influence.  Elle prit comme amant un homme de plus basse extraction, Lysiclès et en fit un homme très influent d’Athènes.
En fait, nous ne savons que peu de choses sur cette femme singulière.  Le peu d’information que nous ayons sur sa vie nous est parvenu par les écrits d’auteurs masculins.  Il est donc avisé, de relativiser un peu ces informations émanant d’une époque que l’on ne pourrait qualifier de féministe.

 

Pour lire un bon roman sur cette héroïne, je vous conseille le livre suivant:

JE M’APPELLE ASPASIEmappelle_aspasie
Auteur : Frank SENNINGER
Éditeur : Anfortas
Paru : 10 janvier 2015
Disponible : Amazon.fr (Kindle), Ebookez-vous (pdf, Epub)

Aspasie est l’unique femme dont l’antiquité ait gardé le nom en mémoire. Née cinq siècles avant notre ère, elle a connu les plus grands hommes politiques, les plus grands artistes et les plus grands penseurs de son temps, tels que Périclès, le sculpteur Phidias ou encore le célèbre philosophe Socrate.

Cependant, derrière cette période, qui voit naître les premiers pas de la démocratie, se profilent une intransigeance religieuse des plus extrême ainsi qu’une misogynie redoutable.

Afin de déjouer tous ces pièges, Aspasie fera preuve d’un courage insolent en se liant avec ceux qui comptent le plus à Athènes. Ses ennemis tenteront alors de l’atteindre à travers les siens. Peu à peu, l’étau se resserrera sur elle…

Au cœur des fondements du monde occidental, Franck Senninger nous entraîne, à travers l’histoire palpitante d’Aspasie, dans un véritable hymne à la liberté de pensée et à la gloire des femmes.

Prix de l’Orvanne littéraire 2015