La mort de Jules César

Jules César (100-44 av. J.-C.) est un général, homme politique et écrivain romain. Brillant stratège, il contribua à repousser les frontières de l’empire romain jusqu’à l’océan atlantique et jusqu’au Rhin. Nommé dictateur à vie, il fut au centre du pouvoir romain.  Avec les réformes qu’il instaura, il engendra beaucoup de mécontentement.  Il y a notamment Cassiuscesar (Caius Cassius Longinus) qui désirait être nommé consul.  Mais César choisit à sa place Marc-Antoine.  Cette frustration poussa Cassius à comploter.  Il fut le principal instigateur du complot qui se forma contre Jules César. À l’aide de Marcus Junius Brutus, il recruta plusieurs sénateurs qui n’étaient pas à l’aise avec la nomination à vie de César.  Ils se surnommèrent les Liberatores.  Ils craignaient pour la survie du régime sénatorial et oligarchique de l’empire.  Ils étaient environ une soixantaine à désirer la neutralisation de l’empereur qui était sur le point de recevoir le titre de roi de la partie orientale de l’empire.  Une cérémonie était prévue pour lui attribuer ce titre. Le jour des Ides de Mars, une réunion du sénat était organisée dans le portique de Pompée, salle adjacente à la Curie qui avait  brûlé huit ans plus tôt.  Selon Suétone, César fut mis au fait des menaces contre sa personne par ses proches, mais il n’en fit pas de cas.  Il se présenta donc, comme prévu, au portique de Pompée.  À peine installé, il fut interpellé par un des conjuré, Tullius Cimbre qui réclame le retour de son frère.  César lui répondit que ce n’était pas le moment de discuter de cela.  Mais Cimbre, au lieu d’en rester là s’approcha et tirasur la toge de l’empereur.  cesar_assassinatC’était le signal.  Les autres conjurés s’approchèrent et le poignarda.  Vingt-trois coups de couteau, dont un seul mortel eurent raison de César.  Il expira sur place.  Mais avant de mourir, il aperçut Brutus et lui lanca la fameuse phrase : « Tu quoque, mi fili » (Toi aussi, mon fils).  La disparition de César entraîna une guerre civile et c’est le fils adoptif de César, Octave qui prit le pouvoir sous le nom d’Auguste.  Avec Cicéron comme défenseur, les principaux conjurés furent amnistiés.  Brutus reçut la Macédoine, Cassius la Syrie et Decimus Brutus, la Gaule cisalpine. Brutus et Cassius s’allièrent et lèvèrent de nombreuses légions.  Certains disent qu’ils étaient préoccupés à se défendre d’une éventuelle offensive.  Ils n’avaient pas tort.  En 43 av. J.-C., Octavien fut nommé consul et son premier geste fut de condamner par contumance les assassins de César. À la même époque, Antoine fit égorger Decimus Brutus.  En 42, Antoine et Octavien affrontèrent en Grèce les armées de Cassius et Brutus.  Ces derniers se suicidèrent après la bataille.  Suétone a écrit que presque tous les conjurés périrent dans les trois ans suivant la mort de Jules César.

derbiers_joursLES DERNIERS JOURS DE JULES CÉSAR
Auteur : Valerio MANFREDI
Éditeur : Plon
Paru : 5 janvier 2012
Disponible : Archambault (Epub), Amazon.fr (Kindle)

La salle à manger pivotante de Néron

Il s’appelait Lucius Domitius Ahenobarbus. Mais le 25 février 50, il devient le fils de Claude sous le nom de Tiberius Claudius Nero. Désormais, on l’appellera Néron.
Cet homme, fut à la fois décrit comme un poête, un assassin, un fou, un mégalomane. Mais il fut aussi bâtisseur.  Il est à l’origine d’une merveille architecturale éphémère  qui occupait une partie de la ville de Rome : la Domus Aurea.

domus_aurea

Aujourd’hui de simples ruines, cet immense palais s’élevait fièrement au centre de Rome.  Il occupait un espace d’environ 2 kilomètres carrés.  Comprenant plusieurs pavillons décorés de dorure, des jardins avec des fontaines et jeux d’eau, des thermes, un immense lac artificiel pour permettre des reconstitutions de batailles navales, une statue de 30 mètres représentant Néron.  Mais il y avait aussi, chose assez particulière pour l’époque : une salle à manger pivotante.  Celle-ci, située au sommet de la seule tour du complexe.  Elle tournait sur elle-même, jour et nuit.  Elle permettait aux convives de profiteneron_salle_mangerr d’une vue exceptionnelle sur la ville.

Au centre de cette structure s’élevait un piler de plus de 10 mètres de haut sur 4 mètres de diamètre. Des arcs reliaient les murs et le pilier. Pour assurer le pivotement, un système de roulement à billes fut pensé.  Trois cavités circulaires dans lesquelles étaient placées des sphères assurait le mouvement rotatif.