L’arbre de nuit

L’ARBRE DE NUIT
Auteur : François BELLEC
Éditeur : JC Lattès
Paru : 29 février 2012
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub), Amazon.fr (kindle), Amazon.ca (kindle), Numilog (ePub), Renaud-Bray (ePub), Leslibraires.ca (ePub), Kobo, Nook

Résumé :

François Costentin est l’assistant d’un cartographe de Dieppe. Il dessine la terre, guidant les rois et les navigateurs qui veulent parcourir le monde. Les étagères de son atelier normand sont remplies d’une colonie de livres augustes ; beaucoup racontent l’Inde, en particulier Goa, la plus belle ville du monde d’après les voyageurs qui en reviennent ébahis. François veut la voir lui aussi. Jean Mocquet est apothicaire et chirurgien.
Il a la charge d’intendant du Cabinet des singularités du roi Henri IV. Il a découvert Goa grâce au livre du botaniste portugais Garcia da Orta, qui révèle l’infinité de plantes, d’épices, d’herbes indiennes et leur utilité. Jean n’a qu’un désir : herboriser à Goa. Dona Margarida da Fonseca Serrão est veuve à 24 ans. De haute noblesse, attachée à la cour du vice-roi du Portugal et aux valeurs de sa classe, que peut-elle espérer à présent ? Elle s’est résignée à cette vie de conventions et de rigueur.
Mais une lettre du frère de son défunt mari l’appelle elle aussi en Inde. Dom Alvaro y occupe une haute charge à Goa, il fera d’elle sa femme. Ils embarquent à Lisbonne sur une caraque amirale le 29 mars 1608, chacun sûr de ses choix, de ses rêves. Mais aucun voyageur ne peut prévoir l’horreur d’une traversée de 14 mois, entre tropiques et Atlantique sud, coupée par un hivernage à Mozambique. Avant d’atteindre la Rome de l’Orient, d’apercevoir la richesse des entrepôts de Goa, l’or de ses églises, combien meurent de fièvre, du scorbut, ou sont emportés par les tempêtes et la chute d’un mât ? À Goa, François, Jean et Margarida, rapprochés par le hasard, liés à jamais par la violence de cette aventure, cherchent leur place dans cette société codifiée, hostile, où tous veulent jouir de la vie, s’enrichir, avant de rentrer au Portugal.

Le voyage inspiré

LE VOYAGE INSPIRÉ
Auteur : Jean-Côme NOGUÈS et Thomas EHRETSMANN
Éditeur : Livre de poche Jeunesse
Paru : 5 mai 2007
Format : Ebook
Disponible : Decitre (ePub), Amazon.fr (kindle), Amazon.ca (kindle), Numilog (ePub), Archambault (ePub), Renaud-Bray (ePub), Leslibraires.ca (ePub), Kobo, Nook

Résumé :

« Le voyage inspiré » raconte une partie de l’aventure de Christophe Colomb. 
C’est un jeune mousse recueilli par l’explorateur qui raconte l’histoire bien des années plus tard; il couche ses souvenirs sur papier.
La plus grande partie du récit raconte la traversée de « la mer Océane », ses périples, le découragement de l’équipage et, enfin, l’aboutissement du voyage: l’arrivée « aux Indes ». 
Par quoi Colomb a-t-il été inspiré? La soif de découvertes, d’être reconnu, de devenir un personnage important, de richesse? 
Après des mois d’une traversée mouvementée, les marins mettent enfin pied à terre et découvrent un peuple étrange qu’ils tromperont bien vite en échangeant des pacotilles contre de l’or. 
Une trentaine de marins resteront sur l’ile en attendant le retour de Colomb. Mais ces hors-la-loi recrutés par le navigateur enlèveront les femmes indigènes, pilleront les richesses de l’ile et seront massacrés par une tribu. 
L’histoire de Colomb n’est pas une découverte pour moi. Des ados pourront y trouver un peu de culture. Toutefois, selon moi, l’auteur ne s’adresse pas aux plus jeunes car il emploie un vocabulaire parfois compliqué et le style peut paraître un peu « dur ». 
(résumé tiré du site D’un livre à l’autre)

Découverte possible du navire de James Cook

L’épave du HMS Endeavour, 250 ans après son naufrage, aurait été localisée dans la Baie de Newport entre Boston et New York. C’est The Rhode Island Marine Archeology Project (RIMAP) HMS_Endeavourqui supervise les recherches et cet organisme devrait officiellement annoncer la découverte le mercredi le 4 mai. Mais pourquoi cette découverte est-elle si médiatisée?  C’est parce qu’il s’agit du premier navire à avoir fait le tour du globe.  C’est aussi avec ce navire que James Cook prit possession de l’Australie au nom de la couronne britannique.  De plus, James Cook est considéré comme l’un des plus importants navigateurs et cartographes de son temps.
Renommé le Sandwich après son retour du Pacifique, le navire participa à la guerre d’indépendance américaine en assurant le transport de troupes.  Une chaloupe identifiée comme appartenant au nale_retourvire Sandwich a été repérée sur le site qui compte aussi d’autres épaves de la même époque.
La prochaine étape du projet de recherche consiste à trouver des fonds afin de construire un entrepôt qui servira à entreposer les artéfacts qui seront retrouvés.

Pour connaître un peu de la vie de ce célèbre marin, je vous conseille le livre suivant:

LE RETOUR
Auteur : Anne ENQUIST
Éditeur: Actes Sud
Paru : 1er mars 2007
Disponible : Amazon.fr (Kindle), Amazon.ca (Kindle), Archambault (Epub)